Organiser son séjour au camping

Campings.Luxe 3

Bien loin du cliché des vacances à la belle étoile, un séjour au camping doit être préparé bien à l’avance, du moins si l’on souhaite que l’expérience soit la plus réussie possible. Mais pas d’inquiétude pour autant, cette préparation n’a rien d’un dur labeur, et pourrait même, au contraire, s’apparenter à une véritable quête hédoniste. Rien de mieux en effet que de préparer ses vacances pour garder le moral et la pêche ! Et, puis, grâce à campingactu.fr, vous n’êtes pas perdu ! Notre dossier va vous permettre d’organiser votre séjour au camping en toute simplicité, et les nombreux conseils qui s’y cachent vous garantissent des vacances sans accro dans les campings de l’hexagone !

Sommaire :

1) Pourquoi partir au camping ?

2) Emplacement ou location?

3) Comment bien choisir son camping ?

4) Où choisir son camping ?

5) Comment régler votre séjour au camping ?

6) Quels sont les indispensables pour bien camper ?

7) Adieu camping ou comment bien préparer son départ ?

8) En supplément : Le Top 10 des accessoires à ne pas oublier lors d’un séjour au camping

 

1) Pourquoi partir au camping ?

Pourquoi partir au camping
Pourquoi partir au camping ? Mais pour les soirées French Cancan pardi !

Bien que le camping soit le mode d’hébergement touristique préféré des français, il reste tout de même d’irréductibles petits gaulois allergiques à l’hôtellerie de plein air. Comme dirait l’autre, il faut de tout pour faire un monde, et si le camping ne leur plait pas, qu’il en soit ainsi !

Si le ciel a moins de chance de leur tomber sur la tête dans un hôtel qu’au camping, ce mode d’hébergement touristique a, comme bien d’autres, des avantages et des inconvénients. Alors, pourquoi partir au camping ? Qu’est-ce qui pousse des millions de français à passer chaque année leurs vacances au camping ? Quelles sont les motivations des campeurs ?

La première des raisons, celle qui, en tout cas, revient le plus souvent lorsqu’on demande aux français ce qu’ils aiment dans le camping, c’est la notion de convivialité. L’hôtellerie de plein air permet de passer des vacances en famille ou entre amis et de partager tous ensemble des moments de bonheur. La vie en communauté est en effet  l’un des éléments les plus importants du camping. La proximité permet en effet de faciliter les rencontres, qu’il s’agisse de simples voisins venus partager l’apéritif ou bien du jeune adolescent qui va y connaitre ses premières amourettes. Au camping, c’est d’ailleurs chez les jeunes que les capacités de socialisation sont le plus facilement démontrées. A peine arrivés, les adolescents, qui n’auront pas sorti le nez de leur smartphone durant tout le trajet, se seront déjà fait des amis alors que dans le même temps, il n’est pas dit que leurs parents aient fini de vider la voiture !

Le camping participe aussi à l’éducation des enfants. C’est une école de la vie au même titre que les colonies de vacances ou les scouts ! On y apprend en effet des valeurs aussi essentielles que peuvent être celles du respect des autres, de la tolérance, du partage, etc.

La seconde raison qui revient le plus souvent dans la bouche des campeurs, c’est la notion de liberté. S’il n’est pas rare de trouver dans chaque hôtel de plein air des vacanciers qui reviennent chaque été occuper le même emplacement depuis plus d’une vingtaine d’années, rien ne vous empêche de découvrir chaque année un nouvel établissement, situé dans une autre région et sous un autre climat. C’est alors une nouvelle expérience, un nouvel environnement, de nouvelles habitudes qui s’offrent à vous, mais toujours à l’air libre, sans être confiné à l’intérieur des murs d’une chambre d’hôtel ou d’un club de vacances. L’hôtellerie de plein air, et notamment le camping de luxe, de par l’importance des activités qu’elle / qu’il propose et la diversité de leurs infrastructures, offre également une forme de liberté aux campeurs. Ils ont en effet le choix de se reposer, de se détendre, de s’amuser, de faire du sport, etc.

Le troisième argument qui peut être développé ici, c’est aussi celui de la qualité. Le camping à papa, où l’on dormait tous ensemble sous la même toile de tente battue par les vents et où l’on devait prendre son courage à deux mais pour se rendre la nuit dans un bloc sanitaire sale, mal entretenu et mal éclairé, c’est fini ! Offrir aux campeurs une hygiène et un confort irréprochable ainsi que des infrastructures haut de gamme, voici le triptyque des campings d’aujourd’hui. Les gérants le savent bien, pour vous fidéliser, mieux vaut vous satisfaire et répondre à toutes attentes !

Pour répondre à cet objectif de fidélisation, on observe chaque année un élargissement de la palette de services offerts ; de nouvelles innovations font leurs apparitions et les investissements n’ont jamais été aussi élevés dans les équipements et les hébergements (parcs aquatiques, espaces bien-être, mobilhomes dernier cri, etc.)

Enfin, dernière des grandes raisons invoquées par les vacanciers qui choisissent ce mode d’hébergement, c’est l’aspect financier. Aujourd’hui, le camping reste le moyen le plus abordable de s’offrir des vacances. A l’heure où l’on ne parle que de crise et de chômage dans les médias, les campings sont une alternative économique à tous les autres modes d’hébergement, qu’il s’agisse des hôtels, des villages vacances ou bien encore des locations entre particuliers. Cet argument, conjugué au fait que seul le camping regroupe en un lieu unique une large palette d’activités, participe au fait qu’un tiers des français font du camping et que 4/5 d’entre eux l’envisagent pour leurs prochaines vacances (Source FFCC).

 

2) Emplacement ou location ?

Emplacement ou Mobilhome
A l’instar du camping, les mobilhomes ont su évoluer avec le temps pour gagner en confort

Comme nous venons de le voir précédemment, le camping d’aujourd’hui n’a plus rien à voir avec celui d’hier, et encore moins avec celui d’avant-hier ! Dans les années 50, les premiers campings n’étaient encore que des villages de tentes, avant que les premières caravanes fassent leur apparition dans les années 60. Les années 70 ont quant à elles été marquées par le déluge des combis, prélude aux camping-cars d’aujourd’hui. Enfin, c’est dans les années 80 que les mobilhomes ont pointé le bout de leur nez, avant de se faire une place au soleil au cours des années 2000, et d’être considérés comme l’un des artisans du succès de l’hôtellerie de plein air, de par le confort et les commodités qu’ils ont pu apporter à cette dernière. Aujourd’hui, la mode est au glamping, des hébergements insolites qui parsèment de plus en plus les campings : cabanes dans les arbres, habitations flottantes, yourtes mongoles, tipis indiens ou bien encore huttes gauloises, la liste est longue et permet d’offrir aux campeurs de nouvelles formes de séjour, plus proches de la nature mais tout aussi luxueux que les mobilhomes.

Dès lors vient la question de savoir pour quel type de camping êtes-vous fait ? Emplacement nu, permettant d’y poser sa tente, sa caravane ou sont camping-car ? Ou bien hébergement locatif ? Pour répondre à cette question, deux critères rentrent en ligne de compte ; l’aspect financier et le degré de confort que vous recherchez.

L’aspect financier est sans aucun doute le plus important. Au camping, le prix d’une location, qu’il s’agisse d’un mobilhome, d’un bungalow, d’un chalet ou d’un hébergement insolite n’est  pas le même en effet que celui d’un emplacement. D’ailleurs, le tarif de ce dernier peut être différent en fonction du fait qu’il soit complètement nu ou qu’il soit au contraire raccordé au réseau électrique et au réseau d’eau potable…

Vient ensuite la question du degré de confort que l’on souhaite disposer lors de son séjour au camping. Vivre et dormir dans une tente est a priori moins confortable que séjourner dans une caravane ou un camping-car, qui apparaissent être eux-mêmes moins commodes qu’un hébergement locatif. Cependant, vous n’aurez aucun mal à trouver, dans tous les campings de France, des férus du camping à l’ancienne, préférant le confort spartiate d’une caravane au luxe d’un mobilhome moderne et suréquipé. C’est, après tout, une simple question de goût et d’ouverture d’esprit !

 

3) Comment bien choisir son camping ? 

Comment bien choisir son camping
Bien choisir son camping, c’est l’assurance de passer des bonnes vacances…

Bien choisir son camping, c’est l’assurance de passer de bonnes vacances. Et cette étape passe nécessairement par répondre à un certain nombre de questions somme toute basiques :

  • Quel budget pour mes vacances ?
  • Sous contrainte de ce budget, quel type de camping puis je me permettre ?
  • Dans quelle région je souhaite passer mes vacances ?
  • Quelles sont les prestations que je recherche en fonction des personnes avec qui je vais partir ?

En répondant à ces quatre questions, vous n’aurez ensuite aucun mal à choisir le camping de vos rêves. A titre d’information et à l’instar des hôtels, les campings sont eu aussi classés de une à cinq étoiles en fonction du confort qu’ils offrent aux vacanciers. Ce classement permet d’évaluer les installations selon des critères très précis mais ce dernier ne prend pas en compte la qualité de l’accueil, celle des animations et des activités proposées ou bien encore la propreté des équipements.

La liste des critères rentrant en compte dans ce système de classification étant longue et austère, nous n’allons pas vous la présenter ici, mais sachez simplement que ;

  • Les campings classés 1 étoile offrent le strict minimum. L’eau des douches n’est pas obligatoirement chaude par exemple et vous ne pourrez pas y trouver de prises électriques. L’éclairage des parties communes et des allées n’est pas non plus obligatoire.
  • Seuls les campings classés 3 étoiles et plus se doivent de disposer de branchements électriques.
  • Seuls les campings classés 4 et 5 étoiles se doivent d’offrir de l’eau chaude dans les sanitaires (douches, éviers, lavabos).

Sachez aussi que les campings, en plus d’être classés, sont répertoriés en deux catégories distinctes :

  • Les campings de loisirs : la moitié de leurs emplacements sont réservés à une clientèle y séjournant plus d’un mois par an.
  • Les campings de tourisme : Plus de la moitié des emplacements sont destinés à une clientèle de passage, c’est-à-dire qui y séjourne entre une nuit et trente jours.

Enfin, sachez que de nombreux organismes et associations distribuent labels et récompenses aux établissements qui respectent leur charte. Ainsi, la Fondation pour l’éducation à l’environnement distribue le label La Clef Verte aux campings qui respectent un certain nombre de critères environnement et sont respectueux de la nature. L’association Camping Qualité, quant à elle, a d’ores et déjà attribué son label à 800 campings ayant choisi de respecté sa charte qualité.

Vous pouvez remarquer qu’à travers ce point, il existe de nombreux paramètres vous permettant de choisir le camping dans lequel vous irez passer vos vacances. N’hésitez pas à consulter les avis des internautes ayant d’ores et déjà séjourné dans les campings qui vous intéressent, vous pourrez ainsi vous faire une idée d’après leurs propres retours d’expérience…

 

4) Où choisir son camping ?

Campings.Luxe, un site Internet qui recense les plus beaux campings de France
Campings.Luxe, un site Internet qui recense les plus beaux campings de France

Il existe aujourd’hui plusieurs centaines, voire des milliers de sites sur Internet liés d’une manière ou d’une autre au monde du camping. Certains ne vont présenter qu’un seul établissement, d’autres vont vous permettre de trouver un camping dans une région en particulier, et d’autres encore agrègent tous les hôtels de plein air de France, vous permettant ainsi de les comparer en fonction des critères qui vous semblent personnellement les plus pertinents. A titre d’exemple, Vacances Vues du Ciel est l’un des comparateurs de campings les plus simples d’utilisation actuellement sur le marché. Il existe aussi des sites spécialisés sur une thématique en particulier, à l’instar de Campings.Luxe, qui permet de découvrir à travers de nombreux contenus numériques (photos, vidéos, visites virtuelles) les plus beaux campings de France.

 

5) Comment régler son séjour au camping ?

En haute saison, il est important de réserver son séjour bien à l'avance, les campings  affichent souvent complet durant cette période !
En haute saison, il est important de réserver son séjour bien à l’avance, cela ne vous garantie pas pour autant une place ombragée à la piscine !

Une fois le camping et le mode d’hébergement choisi, vient le temps d’effectuer sa réservation. Cette étape s’effectue en général en ligne, sur la plateforme de réservation du camping en question, ou bien encore au téléphone, il suffit alors de contacter directement l’accueil de l’établissement dans lequel vous souhaitez séjourner pour effectuer cette démarche. En règle générale, c’est lors de cette étape que les arrhes vous sont demandées. Il s’agit de régler à l’avance une partie du séjour, partie qui ne vous sera pas remboursée en cas d’annulation (Hors souscription d’une assurance spécifique). Mais à la différence d’un acompte, il n’est pas demandé de payer le solde du contrat en cas d’annulation de sa réservation.

La réservation de son séjour n’est pas obligatoire. Toutefois, elle reste vivement conseillée, notamment durant la haute saison, où les campings ont tendance à faire le plein, et notamment ceux situés dans ou à proximité des zones touristiques comme peuvent l’être la Côte d’Azur, le Languedoc Roussillon ou la Corse. Du 15 Juillet au 15 Août, arriver à l’improviste dans un camping du sud de la France sans s’être renseigné à l’avance par téléphone ou par Internet sur les disponibilités de ces derniers s’apparente souvent à une perte de temps !

Le règlement de son séjour peut s’effectuer selon différents modes et ce, en fonction du camping dans lequel vous avez choisi de passer vos vacances. Certains établissements souhaitent que le solde du séjour soit réglé 30 jours avant l’arrivée effective, d’autres acceptent plus volontiers que celui-ci soit payé seulement à l’arrivé.  Les campings acceptent en général les cartes bancaires, les virements, les mandats postaux et les paiements en espèces. Un grand nombre d’entre eux acceptent également les chèques vacances émis par l’intermédiaire de l’ANCV. Moins nombreux sont les campings acceptant les chèques campings et les bons VACAF. A titre d’information, les bons VACAF des allocations familiales ont pour mission de faciliter l’accès aux vacances et aux loisirs au plus grand nombre de familles et d’enfants. Les bénéficiaires de ce dispositif permettant de séjourner dans des campings acceptant les bons VACAF sont informés en début d’année.

 

6) Quels sont les indispensables pour bien camper ? 

Marteau, sardines, pelle, lampe torche, ... faire une liste des indispensables s'avère être... indispensable !
Marteau, sardines, pelle, lampe torche, … faire une liste des indispensables s’avère être… indispensable !

Comme nous venons de le voir à travers nos points précédents, un séjour au camping se doit d’être préparé bien à l’avance. Celles et ceux qui choisissent de réserver un emplacement nu pour camper durant leur séjour se doivent aussi de ne rien oublier avant le départ. D’où l’intérêt de faire une checklist des indispensables pour ne pas gâcher ses vacances…

En fonction de rôle et de l’utilité de ces accessoires indispensables, cette checklist peut se décomposer en trois groupes :

  • Le matériel de camping « pur et dur » :

o   Une tente

o   Des sardines

o   Un maillet ou marteau

o   Une mini pelle de façon à pouvoir creuser une rigole autour de la tente

o   Des tapis de sol

o   Un matelas gonflable

o   Un sac de couchage ou un duvet

o   Des oreillers

o   Une table et des chaises pliantes

o   Un parasol

  • Les indispensables pour « bien vivre »

o   Des sacs poubelles

o   Une lampe torche / Une lanterne de camping

o   Des piles de rechange

o   Des bougies (anti moustiques de préférence !)

o   Une glacière

o   Un couteau suisse

o   Un ouvre boite

o   Un tire-bouchon

o   Des allumettes ou un briquet

o   Un réchaud

o   Des ustensiles de cuisine

o   Des assiettes et des couverts

o   Des verres

o   Des casseroles et des poêles

o   Une passoire et un saladier

o   Une cafetière

o   Du liquide vaisselle, des éponges et un essuie tout

o   Des packs d’eau et de la nourriture

o   Une trousse de toilette complète

o   Un miroir de poche

o   Des mouchoirs et du papier toilette

o   De la crème solaire

o   Du spray anti moustiques

  • Les indispensables pour « bien s’amuser » et « s’occuper »

o   Des jeux de carte

o   Des livres et des magazines

o   Des raquettes de tennis et de plage

o   Des boules de pétanque

o   Un frisbee

Des cahiers de vacances pour les enfants

 

7) Adieu camping ou comment bien préparer son départ ?

Adieu camping ou comment bien préparer son départ
La veille du départ, s’il est conseillé de se coucher tôt, les jeunes ne l’entendent pas tous de la même façon…

Il n’est jamais facile de se préparer mentalement à la fin des vacances, et notamment lorsqu’on a passé ces dernières dans un camping. Après une ou deux semaines d’un séjour vécu intensément, aussi bien physiquement qu’émotionnellement et où le stress accumulé pendant des mois a rapidement fait place à une agréable sensation de bien-être aidée en cela par des journées entières passées à se détendre au bord de l’eau et sous le soleil, il est temps de faire ses valises. Adieu camping, à l’année prochaine…, peut-être…, sans doute…, on ne sait pas.., on ne sait plus…on déprime. Pour ne pas en arriver là, il est important de bien préparer son départ. Une longue nuit de sommeil avant le jour fatidique est ainsi conseillée. Le jour j, il  est important de se dire que les opérations consistant au démontage de la tente ou à l’attelage de la caravane vont être plus rapides que celles qui les ont précédées lors de votre arrivée. Vous êtes en effet plus frais et donc plus concentré, puisque vous n’avez pas plusieurs centaines de kilomètres dans les jambes (ils vont venir !). Déstressé, dîtes vous qu’il n’y a aucune raison de s’énerver si cela ne se passe pas comme vous le souhaitez !

Si vous avez choisi de séjourner dans un mobilhome, ces problèmes vont vous sembler lointains. Vous devrez cependant faire attention à rendre votre location dans le même état que celui dans lequel vous l’avez trouvé. L’état des lieux sera ainsi facilité et donc plus rapide, ce qui vous permettra de partir plus rapidement.

A l’instar de leurs parents, les jeunes peuvent aussi être affectés par la fin des vacances. En l’espace de quelques jours, ils auront en effet réussi à se faire une dizaine d’amis « pour la vie » et les plus avertis d’entre eux auront même réussi à séduire celui ou celle qu’ils considèrent déjà comme l’élu(e) de leur cœur… Autant dire que mettre un terme si rapidement à des relations qui auraient mis, ou pas, des jours voire des semaines à se développer dans la « vraie vie » entraine souvent des départs plus ou moins houleux et où les larmes ne sont jamais bien loin. Heureusement, à l’heure des smartphones et des réseaux sociaux, les jeunes ont maintenant la possibilité de garder contact et d’entretenir brièvement des relations amicales ou amoureuses que le vieil adage « loin des yeux, loin du cœur » n’aura pas de mal à faire oublier !

8) En supplément : Le Top 10 des accessoires à ne pas oublier lors d’un séjour au camping

Mousticaire de camping
Au camping, le plus grand risque reste l’attaque de moustiques ! Mieux vaut donc s’en protéger !

Pour terminer ce dossier sur une note plus positive que le point précédent, voici une liste des 10 accessoires à ne pas oublier lors d’un séjour au camping.

  • Votre chargeur de téléphone / de smartphone

Des 10 accessoires présents dans cette liste, celui-ci est sans aucun doute le plus controversé. A l’heure où la société n’a jamais été aussi connectée et accro à son téléphone, il est en effet fortement conseillé de « se débrancher » lors des vacances. La liberté, c’est aussi celle de ne plus recevoir de coup de fil à longueur de journée. Pour autant, en cas d’urgence, avoir un téléphone dont la batterie est pleine peut s’avérer utile, de même que si vous êtes à la recherche d’une information et qu’Internet s’avère être la seule solution pour la trouver !

  • Votre appareil photo

Et oui, dans le cas où votre smartphone serait dans l’impossibilité de prendre des photos car la batterie n’aurait pas été rechargée à temps (!), avoir un appareil photo sous la main vous permettra d’immortaliser les instants magiques de votre séjour dans un camping de luxe ! Que l’on parle de la première de bébé dans une pataugeoire ou d’une soirée particulièrement mémorable, il y a fort à parier que vous souhaiterez en conserver des souvenirs…

  • Votre trousse à pharmacie

On n’est jamais trop prévoyant, et particulièrement lorsqu’on a des enfants ! Le risque d’une égratignure ou d’une blessure n’est jamais bien loin et qui n’a jamais été piqué par une abeille ou s’est écorché un genou en courant (ce qui est d’ailleurs interdit !) sur le rebord d’une piscine ? Avoir une trousse à pharmacie dans sa tente ou son mobilhome peut ainsi s’avérer précieux durant ses vacances au camping !

  • Votre kit de survie en cas de mauvais temps

Et oui, même si personne ne l’espère et que beaucoup le redoute, le mauvais temps peut s’inviter sans crier gare durant vos vacances. Dès lors, il est important de garder le moral, de prendre un k-way, un parapluie et de remplacer ses sandales par des chaussures plus adaptées pour sortir du camping et aller visiter les sites touristiques situés aux alentours. Mais le kit de survie en cas de mauvais temps comprend aussi des jeux pour occuper les enfants à l’intérieur de la caravane ou du camping-car et des livres pour leurs parents ! 

  • Votre répulsif anti-moustique

Au camping, les soirées peuvent avoir tendance à se prolonger tard dans la nuit. Mais plus on s’enfonce dans l’obscurité de celle-ci et plus les moustiques peuvent être présent, attirer pas la lumière des lampadaires ou par celle de la terrasse de votre mobilhome… Dès lors, une lotion anti moustique est sans aucun doute la meilleure des solutions pour se prévenir de leur piqure et des démangeaisons qu’elles ne manqueront pas d’entrainer le lendemain…

  • Votre maillot de bain

Rare sont les campeurs à oublier leur maillot de bain.  C’est même, pour une bonne partie d’entre eux, le premier accessoire qu’ils mettent dans leur valise ! Il faut dire qu’il n’existe pas d’autre équivalent qu’un maillot de bain pour illustrer les vacances, si ce n’est, peut-être, les lunettes de soleil qu’il faut penser à ne pas oublier non plus ! Sachez d’ailleurs, messieurs, que l’on parle bien ici de maillot de bain et non de short de bain. Rare sont les campings en effet à accepter encore les shorts de bain dans leurs parcs aquatiques. Gardez les donc pour la plage !

  • Votre crème solaire

Et oui ! Qui dit camping dit en général vacances en plein air ! Et qui dit vacances et plein air, dit aussi soleil ! Pour ne pas vous retrouver bruler au 1er ou au 2ème degré dès le deuxième jour des vacances et après une exposition intensive et inhabituelle pour votre corps au soleil, il est donc conseillé de s’enduire la peau d’une crème solaire adaptée et de renouveler l’opération toutes les deux heures, surtout si vous profiter de votre séjour au camping pour vous adonner au farniente sur la plage ou à la piscine !

  • Votre Biafine

La Biafine peut s’avérer utile dans le cas où vous aurez fait l’impasse sur le conseil précédent ! Pour rappel, la Biafine, où ses dérivés, est un produit pharmaceutique qui traite les brûlures au premier et au second degré. Rien de mieux pour soulager sa peau après avoir pris un coup de soleil !

  • Bacs à glaçon 

Les bacs à glaçon, et, d’une manière générale, tous les accessoires indispensables à la réussite de l’apéritif, c’est-à-dire le moment phare de la journée au camping, ne doivent en aucun cas être oubliés ! De même que les tires bouchons, il n’est pas rare d’en retrouver dans les mobilhomes, cependant, mieux vaut être prévenant et prendre les devants ! Dans le pire des cas cependant, de nombreux campings vendent des pains de glace à celles et ceux qui, dans leurs tentes, n’ont pas la place d’installer un congélateur. Ouf, l’honneur de l’apéro est sauf !

  • Votre bonne humeur et votre esprit de convivialité

Et oui, voilà certainement la seule chose qui ne s’achète pas au mini marché du camping dans lequel vous allez séjourner ! Mais fort heureusement, en suivant à la lettre les conseils de ce dossier, vous aurez de fortes chances que vos vacances se transforment en un pur moment de bonheur, et, en toute logique, de bonne humeur !

Si ce dossier vous a été utile, n’hésitez pas à le partager au plus grand nombre, car in fine, c’est cela, avoir l’esprit camping !

  2 comments for “Organiser son séjour au camping

  1. 6 juillet 2015 at 10 h 50 min

    Très bon article,
    Merci pour ces conseils !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA Image
Play CAPTCHA Audio
Reload Image